Chili
Créez votre voyage

Pays majoritairement catholique et conservateur, le Chili n’est pas le pays le plus gay-friendly d’Amérique du Sud.  De nombreuses associations de défense des droits des homosexuels tentent de faire avancer le pays sur l’acceptation des différences d’orientation sexuelle, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

    Une destination gayfriendly ?
    Une destination gayfriendly ?
    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Conseils à l’usage des voyageurs homosexuels

    Les relations homosexuelles sont officiellement légalisées depuis 1999 au Chili. En 2010, un projet de loi autorisant le mariage homosexuel a provoqué la stupeur dans  l’opinion publique. Depuis 2012, une loi interdit et sanctionne la discrimination arbitraire en raison du sexe. En réalité, de nombreux faits d’agression et d’insultes homophobes sont rapportés régulièrement par la presse, touchant autant les hommes que les femmes.

    Il est recommandé de rester discret et d’éviter les démonstrations d’affection en public, même dans les grandes villes. Au-delà des regards réprobateurs, le risque d’insultes et d’agressions à l’encontre des homosexuels est bien réel. Loin des revendications pour le droit au mariage qui font débat en Europe, c’est déjà la reconnaissance de l’homosexualité par la société chilienne qui reste à faire. 

    Quelques lieux gay-friendly au Chili

    A Santiago et dans certaines grandes villes, il existe néanmoins des lieux où vous ne subirez aucune discrimination. Bars et discothèques gay-friendly, restaurants ou saunas émergent progressivement (notamment dans le quartier de Bellavista et Lastarria à Santiago). Vous pouvez vous informer auprès des associations et mouvements locaux (AFAG, MOVILH, Fedisech).

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage

    Exemples de voyages à personnaliser